Votre recherche


Dictionnaire topographique du Cantal (1897)

Vic-sur-Cère (arrondissement d'Aurillac)

    Sans date

    Présentation du contenu :
    chef-lieu de canton

    Commentaire :
    Vic était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, du diocèse de Saint-Flour, de l'élection et de la subdélégation d'Aurillac. Vic était jadis le siège de la justice du Carladès, régie par le droit écrit ; il avait le titre de bailliage royal et de cour d'appeaux, et ressortissait immédiatement au Parlement. Dans le cas de l'édit, Vic ressortissait au présidial d'Aurillac. Il y a existé une prévôté supprimée en 1749 et réunie au bailliage. La prévôté royale de Boisset y ressortissait. Son église, dédiée à saint Pierre, était un prieuré dépendant en 1080, de l'abbaye d'Aurillac ; il fut ensuite uni au monastère de Saint-Flour, puis, en dernier lieu, à l'évêché de cette ville. Elle a été érigée en cure, par la loi du 18 germinal an X (8 avril 1802).


    Mots-clés : Ballivia Vicensis, 1644 (inscription dans l'église de Vic-sur-Cère) ; Vic, 1265 (archives nationales, P. 472, cote 6070) ; Vic-en-Carladès (nom révolutionnaire) ; Vicq, 1684 (minutes Gros, notaire) ; Vicus, 1307 (papiers de la famille de Montal)

    Lien permanent : http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011351496863pWjiBO