Votre recherche


Dictionnaire topographique du Cantal (1897)

Claux (Le) (canton de Murat)

     

    Présentation du contenu :
    chef-lieu de commune

    Commentaire :
    Le Claux, avant 1789, était de la Haute-Auvergne, du diocèse de Clermont de l'élection et de la subdélégation de Saint-Flour. Régi par le droit coutumier, il dépendait : partie de la justice seigneuriale de Cheylade et ressortissait au bailliage de Saint-Flour, en appel de sa prévôté particulière ; partie de la justice seigneuriale de Falcimagne, et ressortissait à la sénéchaussée d'Auvergne, en appel de la prévôté de Saint-Flour. Son église, dédiée à saint Philippe, était une annexe de la paroisse de Cheylade ; elle a été érigée en succursale par ordonnance royale du 5 janvier 1820. Une autre ordonnance royale du 15 février 1835, démembrant le Claux de la commune de Cheylade, en fit une commune distincte.


    Mots-clés : Le Claux, 1504 (hommage à l'évêque de Clermont) ; Le Clos, 1784 (Chabrol, tome IV) ; Le Clous (Cassini) ; Lou Clau, 1670 (insinuations du bailliage d'Andelat)

    Lien permanent : http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011351496855ZGsOCr