Votre recherche


Dictionnaire topographique du Cantal (1897)

Andelat (canton nord de Saint-Flour)

    Sans date

    Présentation du contenu :
    chef-lieu de commune

    Commentaire :
    En 1360, le roi Jean établit à Andelat le siège du lieutenant du bailli des Montagnes d'Auvergne, primitivement fixé à Saint-Flour ; mais, jusqu'en 1450, il tint ses assises à Roffiac. En 1490, il fut transféré à Murat tout en conservant son nom d'Andelat, et lors de la réunion de la vicomté de Murat à la couronne, en 1531, il devint bailliage royal. Le ressort du bailliage d'Andelat avait une grande étendue et comprenait toute la prévôté de Saint-Flour, moins la ville qui temporellemenl appartenait à l'évêque. Les principales justices en relevant étaient celles-ci : Andelat, la domerie d'Aubrac, Bélinay, Bomron (?), le prieuré de Bredon, la commanderie de Celles, Chaudesaigues, la vicomté de Cheylanne, Condat, le Couffour, les Deux-Verges, Espinasse, la baronnie de Falcimagne, Joursac, le Lieutadès, la commanderie de Loubeysargues, Lugarde, Marchastel, Maurines, Moissac, Montbrun, la commanderie de Montchamp, Montchanson, le Monteil, Montvallat, Narnhac, Neuvéglise, Neussargues, Peyrusse, la Roche-Canillac, Rochegonde, Roffiac, Rutialac(?), le Sailhans, Saint-Amandin, Sainte-Anastasie, Saint-Bonnet, Saint-Juéry, Saint-Just, Saint-Marc, Saint-Martial, Saint-Maurice, Saint-Saturnin, Saint-Urcize, Ségur, Sieujac, Talizat, Ussel, la commanderie de Vabres, Vabres et l'abbaye de la Voûte. Andelat était, avant 1789, de la Haute-Auvergne, du diocèse, de l'élection et de la subdélégation de Saint-Flour. Régi par le droit coutumier, il dépend, de la justice seigneuriale du Sailhans et ressortissait à la sénéchaussée d'Auvergne, en appel de la prévôté de Saint-Flour. L'église, dédiée à saint Cirgues, était jadis à la collation du chapitre cathédrale de Saint-Flour. Elle a été érigée en succursale par décret du 28 août 1808.


    Mots-clés : Andalac, XIVe siècle (pouillé de Saint-Flour) ; Andalacum, 1303 (hommage à l'évêque de Clermont) ; Andalatum, 1420 ; Andalat, 1512 (liber vitulus) ; Andelas ; Andelac lez Sainct-Flour, 1526 (terrier de Vieillespesse) ; Andelat, 1344 (Gallia christiana tome II col. 95) ; Andellac, 1567 (archives départementales série E) ; Endelat, 1584 ; Andellat, 1673 (archives départementales série G)

    Lien permanent : http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011351496854wtFLYn