Votre recherche


Guide des archives du Cantal

Série M - Administration générale et économie

    Réf. 1 M à 200 M 1615-1851

     

    Description physique : 379 registres, 1027 boîtes et 58 liasses
    148,00 ml

    Particularité physique : Papier

    Documents numérisés : 2 documents
    • Liste des secrétair...
      1 document
    • Voir inventaire
      1 document


    Biographie ou histoire :
    La loi du 28 pluviôse an VIII, en plaçant un préfet à la tête de chaque département, prévoyait qu'il serait seul représentant du pouvoir exécutif, et à ce titre seul responsable de sa gestion. De l'an VIII à 1939, 49 préfets se sont succédés à la tête du Cantal. Le premier de tous, François-Marie-Joseph Riou, né à Morlaix le 2 mai 1765, et nommé le 28 ventôse an VIII, fut installé à Aurillac le 16 germinal de la même année dans des locaux provisoires, en attendant l'achèvement des travaux de la nouvelle préfecture commencés en 1798 sur l'emplacement de l'ancienne maison de Comblat.
    Liste des préfets du Cantal :
    Fr.-M.J. Riou, baron de Kersalaün, 2 mars 1800
    Ch. Sabatier de Lachadenède, 18 août 1810
    M.-M.-Pr. de Lesseps, 6 avril 1815
    Fr.-J. Locard, 14 juillet 1815
    A.-E.-V. Leclerc de Juigné, 12 août 1818
    J.-A. Sers, 19 juillet 1820
    Ph. Brunet de Castalpers de Panat, 30 mars 1828
    Armand Carrel, 27 août 1830 (n'accepta pas)
    A.-J. Guitard, 2 septembre 1830
    Ed. Delamarre, 21 janvier 1833
    Fr. Petit de Bantel, 5 juin 1840
    H. Cournon, 6 décembre 1845
    A. de Contencin, 13 décembre 1847
    Joseph Salarnier, commissaire du gouvernement provisoire, 11 mars 1848, puis préfet le 2 juin 1849
    A. Malher, 28 juin 1849
    A. Fournier, 26 juin 1850
    L. Bourlon de Rouvre, 26 novembre 1851
    P.-M. Baylin de Monbel, 9 avril 1853
    Alph. Paillard, 31 octobre 1854
    C. d'Arnoux, 10 avril 1858
    L. Conrad, 16 octobre 1865
    St. Soumain, 23 octobre 1869
    Gustave Vapereau, 6 septembre 1870
    Etienne de Chazelles, 25 mars 1871
    Ant. Poizat, 13 avril 1876
    O. de Poli, 21 mai 1877
    Alphonse Pinède, 30 décembre 1877
    Al. Vimont, 15 mars 1879
    Am. Déron, 27 juin 1881
    H. Lozé, 5 octobre 1884
    A. André, 25 avril 1885
    J. Girard de Vasson, 5 octobre 1888
    F. Grelot, 22 mars 1889
    Al. Bluzet, 22 décembre 1891
    Ad. Bonnet, 14 décembre 1895
    Fr. Ladrat, 15 juin 1896
    M. Grégoire, 17 juillet 1898
    H. Huard, 15 octobre 1900
    Fr. Ramonet, 15 septembre 1902
    G. Gélinet, 1er octobre 1904
    Ed. Duclos, 2 novembre 1906
    Pierre Linarès, 20 novembre 1909
    Maurice Hélitas, 16 décembre 1910
    Emile Riom, 20 mai 1917
    Serge Gas, 14 novembre 1920
    Eugène Simoneau, 25 août 1924
    André Gaussorgues, 2 mars 1926
    Léon Bosney, 28 mai 1929
    Jean Mativat, 21 janvier 1934
    François Coldefy, 1er septembre 1940
    Roger Homo, 10 novembre 1942
    Louis Maymat, 7 février 1944
    Maurice Rolland, 4 septembre 1944
    Marcel Savreux, 6 octobre 1946
    Robert Pissère, 1er novembre 1952
    Guy Malines, 22 août 1959
    Raymond Long, 1er septembre 1962
    Maurice Paraf, 30 octobre 1963
    Jacques Corbon, 2 octobre 1967
    Laurent Clément, 15 février 1972
    Jean-Pierre Foulquié, 17 mars 1975
    Louis Veaux, 2 janvier 1979
    Jacques Guérin, 3 août 1981
    Maurice Saborin, 21 septembre 1982
    Hélène Blanc, 13 février 1984
    Daniel Constantin, 15 février 1986
    Michel Morin, 3 novembre 1987
    Bernard Boubé, 2 mai 1990
    Marie-Françoise Haye-Guillaud, 30 octobre 1992
    Philippe Pondaven, 4 septembre 1996
    Nicolas Desforges, 23 novembre 1997
    Philippe Rey, 2001
    Alain Rigolet, 2003
    Jean-François Delage, 2005
    Paul Mourier, le 11 novembre 2007
    Marc-René Bayle, 21 octobre 2010
    Jean-Luc Combe, 30 janvier 2013
    Richard Vignon, 13 octobre 2014

    Historique de la conservation :
    La série M a été constituée par les versements des cabinets des préfets, de ceux des bureaux de la préfecture et de ceux des services extérieurs nés de l'éclatement ou du démembrement des divisions (aujourd'hui directions) de la préfecture (ainsi la direction de l'agriculture, sous un autre vocable, depuis 1912), ou ayant de tout temps eu une existence autonome, quoique placés sous l'autorité des préfets (ainsi le haras d'Aurillac).

    Présentation du contenu :
    Faisant suite immédiatement dans le temps à la série L, la série M rassemble les papiers concernant l'administration générale depuis la loi du 28 ventôse an VIII (17 février 1800) qui a placé à la tête de chaque département un préfet responsable de sa gestion et représentant le pouvoir exécutif.

    Mode de classement :
    La série est divisée en de nombreuses sections qui seront successivement passées en revue : personnel administratif, élections, distinctions honorifiques, correspondance préfectorale, police politique, police générale, sûreté générale, police administrative, santé publique et tourisme, circonscriptions administratives, population, état civil, subsistances et biens divers de consommation, statistique générale, agriculture, commerce, industrie et travail.
    Le cadre de classement réglementaire et national de la série M, établi en 1965, est postérieur de deux ans au classement, à la cotation et à la publication du répertoire de la série dans le Cantal, c'est pourquoi, au lieu des 10 sous-séries réglementaires, on en compte 193.

    Statut juridique :
    Archives publiques
    Communicabilité :
    Libres, sauf documents en mauvais état

    Conditions d'utilisation :
    Libres, sauf documents en mauvais état ou relié

    Références :
    Les sous-séries 1 M à 188 M ont fait l'objet d'un répertoire numérique imprimé en 1963 ; les sous-séries 189 M, créée en 1994 (versement des haras), 190 M et 200 M (supplément aux sous-séries 1 M à 188 M) bénéficient quant à elles d'un répertoire informatique.

    Sources complémentaires :
    Sources internes :
    Pour les débuts de l'administration préfectorale il convient de se reporter dans certains cas à la série L. De même, les dossiers témoignant de l'activité administrative dans les années 1930 sont pour la plupart cotés en série continue (SC) ou en série W.
    Sources externes :
    Sous-série 28 M aux archives départementales de l'Aveyron : dossiers concernant l'éventuel rattachement du canton de Mur-de-Barrez (28 M 153) et du village de Monteil (28 M 123) au Cantal. $

    Bibliographie :
    René Bargeton et al., Les préfets du 11 ventôse an VIII au 4 septembre 1870… suivi de Dictionnaire biographique des préfets (septembre 1870-mai 1982), Paris (Archives nationales), 1981 et 1994, 423 + 555 p. ; ADC 8 BIB 1136-1 et 2
    G. Guillotel, Les haras nationaux, Paris-Limoges, 1985, 3 vol. ; en particulier, vol. 2, p. 29-47 ; ADC 4 BIB 851.
    M.-C. Zelem, Mutations foncières, structures familiales et exploitations agricoles de l'Empire à nos jours dans un canton auvergnat (Salers-Cantal). Thèse de sociologie soutenue à Nanterre en 1992 ; ADC, 4 BIB 656.
    L. Teyssandier, La vie politique et les parlementaires du Cantal, Aurillac, 1995 (Mémoires de la Société de la Haute-Auvergne, 2) ; ADC 4 BIB 628.
    A. Francon, La fête républicaine à Aurillac. Les manifestations publiques de souveraineté du régime (14-Juillet, centenaires, visites ministérielles et inaugurations officielles). Mémoire de maîtrise soutenu à Clermont-Ferrand, 2004 ; ADC, 4 BIB 817.
    C. Coudert, Mémoire et représentations du premier conflit mondial dans une société rurale : le Cantal (1918-1939). Mémoire de maîtrise soutenu à Toulouse en 1991 ; ADC, 4 BIB 613.
    J.-P. Serre, " Aspects de l'apprentissage politique des campagnes cantaliennes, de la Monarchie de juillet à la Seconde république ", dans RHA, 2005, p. 231-249 et 287-306.
    B. Vandeplas, " La démographie cantalienne de 1789 à 1850 ", dans RHA, 2005, p. 327-349.
    B. Vandeplas, " Le Cantal entre deux élections : avril-décembre 1848 ", dans Enluminures, 2000, n° 7, p. 41-49.
    B. Ducros, La violence politique dans le Cantal des années 1930. Mémoire de maîtrise soutenu à Clermont-Ferrand en 2001 ; ADC, 4 BIB 794.
    J.-P. Serre, Les campagnes cantaliennes du Consulat à la Seconde République, thèse de doctorat soutenue à l'université d'Artois, 2001.
    Christian Estève, A l'ombre du pouvoir. Le Cantal du milieu du XIXe siècle à 1914, Clermont-Ferrand, 2002 ; ADC, 8 BIB 2117.
    J.-E. Iung, " Les premiers sous-préfets du Cantal ", dans Enluminures, n° 7, 2000, p. 51-61.
    V. Flauraud, La JAC dans le Massif central méridional (Aveyron, Cantal) des années 1930 aux années 1960.Thèse d'histoire soutenue à Aix-en-Provence en 2003 ; ADC, 4 BIB 812.


    Lien permanent : http://archives.cantal.fr/ark:/16075/a011328017261pdmijZ
  • Personnel administratif
  • Elections
  • Distinctions honorifiques
  • Correspondance préfectorale
  • Police politique
  • Police générale
  • Sûreté générale
  • Police administrative
  • Santé publique et tourisme
  • Circonscriptions administratives
  • Population
  • Etat civil
  • Subsistances et biens de consommation
  • Statistique générale
  • Agriculture
  • Commerce
  • Industrie et travail
  • Haras national
  • Supplément à la série M