Votre recherche


Fonds du 139e régiment d'infanterie

Sommaire

Réf. 44 Fi 1-110 1873-[vers 1950]

 

Description physique :
Genre/Carac. phys. : Document iconographique
4 boîtes, 2 albums, 184 photographies
110
0,40 ml

Particularité physique : papier carton

Particularité physique : noir et blanc

 

Langue des unités documentaires : Français

Origine

Biographie ou Histoire
:
La création du 139e régiment d'infanterie a été ordonnée par décret du président de la République, en date du 29 septembre 1873. Les 16e, 38e, 86e, 92e, 98e, 105e et 121e régiments y ont contribué chacun pour trois compagnies. Le corps s'est formé et organisé au camp de Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) sous les ordres de son chef, le lieutenant-colonel Brémens, désigné le 3 octobre 1873. L'effectif total était au début : 70 officiers et 1448 hommes de troupe.
Le 15 avril 1875, le régiment occupe Clermont-Ferrand, Billom (Puy-de-Dôme) et Roanne (Loire). Le 27 avril 1881, un bataillon est envoyé en Algérie. Le 31 octobre 1881, les trois autres bataillons sont à Lyon ; le dépôt et la section hors rang à Aurillac. Il sera ensuite partagé entre Lyon et Aurillac.
Le bâtiment central des casernes Delzons est construit en 1884, les baraquements en 1885, les autres constructions furent édifiées entre 1889 et 1890. Le 22 décembre 1888, M. Lusser, maire, signe la convention définitive. C'est après 1889 qu'Aurillac reçut son régiment. A la mobilisation en 1914, le régiment, commandé par le colonel Mienville, avec 60 officiers et 3300 hommes, arrive près d'Epinal (Vosges). Il combat aussi sur la Somme, où le régiment ne compte plus que 1720 hommes et 10 officiers malgré de nombreux renforts, puis en Belgique et à Verdun en 1916-1917 où il enlève la cote 304. Le 31 août 1918, le 139e revient à Aurillac, mais à la mi-décembre on annonce sa dissolution. Il renaîtra une dernière fois en 1939 : c'est le 139e régiment d'infanterie de forteresse, sur la ligne Maginot, et sera dissous en 1940.
La présence de 1500 soldats, plus un millier de réserviste durant certaines périodes, est très importante pour une petite ville comme Aurillac qui ne compte alors que 16 000 habitants. L'impact économique est conséquent pour bon nombre de commerces, cafés, photographes... Le trafic de la gare profite de la présence des militaires. La musique du régiment joue un rôle important au point de vue culturel, par sa présence dans les fêtes, les cérémonies et les concerts. Les spectateurs se pressent aussi au défilé du 14 juillet. La lecture des journaux de l'époque montre que le régiment est aimé et que les aurillacois en sont fiers, cela même si les faits-divers nombreux, montrent que cette population jeune et remuante, pose parfois problème.

Informations sur les modalités d'entrée :
Dépôt en 2007


Rédacteur de la description :

Modalités d'accès :
Statut juridique :
Archives publiques
Communicabilité :
Les photographies originales ne sont pas communicables, seules les diapositives de sécurité (cotés 44 PH) pourront être consultées en salle de lecture, en attendant leur numérisation et leur mise sur internet.

Conditions d'utilisation :
Libres

Documents de substitution :
La cotation des diapositives de sécurité correspond à la cotation des originaux, 44 Fi 1 renvoie au 44 PH 1 et ainsi de suite.

Sources internes :
Il est possible de trouver des photographies relatives au 139e régiment d'infanterie dans plusieurs autres de nos fonds figurés, en particulier le fonds Gély (30 Fi), la collection Euzet (41 Fi) et la photothèque cantalienne (45 Fi).
1 J 241-1 et 2 : L'armée à Aurillac, les régiments cantaliens : recueils documentaires constitués par M. Pierre Euzet et comprenant notes historiques, correspondance et textes à l'appui, photographies et cassette de musique enregistrée. - 2 classeurs.
1 J 316 : Dossier documentaire sur le secteur fortifié de la Crusne à Villers-la-Montagne (Meurthe-et-Moselle), zone de la ligne Maginot tenue par le 139e régiment d'infanterie de forteresse, unité "héritière" du 139e régiment d'infanterie d'Aurillac.

Bibliographie :
Le 139e régiment d'infanterie d'Aurillac avant 1914 [Texte imprimé] : la victoire ou la mort : Mayence, Lutzen, Bautzen / Germain Pouget. – Aurillac : (Maison de l'UATA [Cercle des collectionneurs] , 1988. (cote ADC : 8 BIB 1379-3)
Le 139e régiment d'infanterie d'Aurillac avant 1914 : supplément à la brochure ; textes recueillis dans les journaux locaux et commentés par Germain Pouget. – Aurillac : (Maison de l'UATA [Cercle des collectionneurs] , 1988. (cote ADC : 8 BIB 1379-4)
Historique succinct du 139e régiment d'infanterie (1794-1797 ; 1813-1814 ; actes de courage ; décorés) / capitaine J.-C.-A. Clerc. – Paris et Limoges : Impr. Lavauzelle , 1892. (cote ADC : D BIB 160)


Mots-clés : Aurillac (Cantal, France) -- Infanterie ; Infanterie -- Aurillac (Cantal, France) ; Régiment d'infanterie (139) ; Soldat -- Aurillac (Cantal, France) ;