Votre recherche


Hôpital de Laroquebrou

Sommaire

Réf. H-DEPOT 9 1-6 1705-[1990]

 

Description physique :
Genre/Carac. phys. : Document d'archives 6 boîtes 0,06 ml
Particularité physique : Papier

Origine

Biographie ou Histoire
Si l'hôpital existe au moins depuis le XIIIe siècle à Laroquebrou, les archives de cet établissement parvenues jusqu'à nous ne sont pas antérieures à l'édit de Louis XIV qui, en 1705, en fit un hôpital général, comme en témoigne la plaque encore présente sur le bâtiment de l'hospice.
" Hôpital " au sens louis-quatorzien, ce lieu fut un " hospice " au sens qu'on donna à ce mot depuis le XIXe siècle jusqu'à l'humanisation de ces établissements à partir des années 1970. Au reste, en 1968, l'hospice de Laroquebrou ne comptait qu'une seule pensionnaire, " la Marissou ", et il n'y en eut guère plus jusqu'à la fermeture, en 1975.
Depuis 1987 s'est construite en face de l'antique hospice une maison de retraite moderne, autour d'une maison bourgeoise (ancienne brasserie devenue maison d'un médecin) ; en 2008 se poursuivait la construction d'une extension qui sera spécialisée dans le traitement de la maladie d'Alzheimer.
L'ancien bâtiment de la rue Damont, rénové avec goût par la mairie au début du XXIe siècle, abrite la médiathèque communale, le club du troisième âge et d'autres locaux à usage associatif.

Histoire de la conservation
Les archives qui forment la sous-série H DEPOT 9 étaient conservées dans le grenier de la mairie ; deux séances de travail, les 21 mai et 3 juin 2008, ont permis de les isoler du reste des archives à proprement parler communales qui, quant à elles, ont été classées par les soins des Archives départementales et laissées sur place.
M. le maire de Laroquebrou a consenti à les déposer aux Archives départementales.

Modalités d'entrée
Dépôt

Présentation du contenu
Ces archives sont d'un intérêt presque nul pour l'histoire de la médecine. En revanche, elle permettent de mieux connaître l'histoire de la pauvreté, des migrations, du vagabondage et du traitement de la vieillesse ; on voit comment les pouvoirs publics (centraux et locaux) et les notables locaux ont pris en charge successivement la " charité ", la " bienfaisance ", " l'assistance " et les " secours " dans ce lieu de passage fréquenté qu'était Laroquebrou, entre Auvergne, Limousin et Quercy.


Rédacteur de la description :

Documents en relation
Sources internes :
Archives communales de Laroquebrou, tant celles qui ont été déposées que celles qui ont été laissées en mairie.
Le registre des délibérations de l'hospice (1864-1939), anciennement coté en 5 E 755, compose désormais la cote H DEP 9/2.

Bibliographie
Louis de Ribier, Laroquebrou et ses seigneurs, Clermont-Ferrand, 1936 - Paris, 2004 (réimpr.), p. 134-135 (cote ADC 8 BIB 2154)
Historique du canton de Laroquebrou / par I. Calle. Aurillac Rubens-Lescure 1912 p. 20-21 (cote ADC 2 BIB 5517)


Mots-clés : Assistance -- Laroquebrou (Cantal, France) ; Hospice -- Laroquebrou (Cantal, France) ; Hôpital -- Laroquebrou (Cantal, France) ; Laroquebrou (Cantal, France) -- Assistance ; Laroquebrou (Cantal, France) -- Hospice ; Laroquebrou (Cantal, France) -- Hôpital