69 - Les souvenirs de sa seconde épouse
Jacqueline Marcellin-Boule, qui avait portraituré « M. Boule » à la fin des années 1920, avant de devenir sa maîtresse puis sa femme, écrivit en 1943 des pages pleines de sensibilité à sa mémoire.

Pour le centenaire de sa naissance, fidèle éditeur de Boule, Masson, en publia des extraits que voulut bien préfacer Jean Rostand, de l’Académie française. Le « portrait physique » du grand homme commence ainsi : « Brachycéphale de petite taille, d’ossature robuste, il représentait le type d’Alpin le plus pur. Il venait du sol archéen, du premier noyau émergé au cours des périodes géologiques, celui qui commença la sculpture de la France ».

Collection Mairie de Montsalvy

1960