22 - Diplôme commémoratif de l’exposition universelle de 1889 (Paris)
Boule, alors âgé de 28 ans, reçoit ce diplôme pour sa « participation à l’exposition rétrospective du travail et des sciences anthropologiques ». Les figures du décor sont environnées des mots qui veulent résumer l’esprit de cette Exposition commémorative de la Révolution française : Océanie, Amérique, Asie, Afrique (pour l’universalité) ; Force domptée, Europe renaissante, Pax (malgré l’idée de Revanche toujours en arrière plan) ; Paris, France, Progrès, 1789, 1889 (Paris, capitale de la France républicaine) ; Agriculture, Sciences, Industrie, Arts (matières de l’exposition).

Cette décoration est due à Pierre-Victor Galland (1822-1892), auquel le Musée départemental de l’Oise, à Beauvais, a consacré en 2006-2007 une exposition, sous-titrée le « Tiepolo français ». Ce peintre et décorateur, très en vogue sous le Second Empire et la Troisième République, reste malgré tout un peu oublié. Ces décors « somptueux et érudits » sont néanmoins riches d’enseignement sur l’atmosphère régnant à Paris au début de la carrière de « Marcelin Boule » (le diplôme respecte l’orthographe de l’état civil).

Collection Mairie de Montsalvy

1889