44 - Verdun, cote 304 : officiers avant l’assaut
Verdun est l’une des batailles les plus emblématiques de la guerre, de février à décembre 1916. Lorsque, le 21 février, l’état-major allemand lance l’offensive sur Verdun par une pluie d’obus, il a la volonté de percer le front et de saigner à blanc l’armée française. Pendant presque une année, des forts, des villages sont pris et repris. Les Alliés résistent et à l’issue de la bataille le front retrouve peu à peu la même place. Le général Pétain a gagné, au prix d’un sacrifice humain énorme 275 000 tués ou disparus côté alliés ; 240 000 côté allemand. La victoire, il l’a due à sa capacité à mettre sur pieds une véritable noria de régiments qui montent par la voie sacrée, ce qui permit de désengager plus rapidement les soldats de l’enfer de Verdun. 


1916