35 - « Mort pour la France »
En marge des transcriptions effectuées par les officiers d’état civil (maire ou adjoints), on trouve la mention « Mort pour la France », comme ici à Jussac.
Cette mention est fréquemment inscrite sur les plaques, stèles et monuments. Elle confère, selon la loi du 2 juillet 1915, « au nom de celui qui a donné sa vie pour le pays, un titre clair et impérissable à la gratitude et au respect de tous les Français ». Cette mention ne peut être gravée que si elle a été accordée à la personne que l’on veut honorer. 



1916