26 - La carte postale au service de l’ennemi ?
La crainte de voir notre armement et autre matériel étudiés de près par les puissances de la Triplice pousse la gendarmerie à s’intéresser aux documents figurés. Ainsi le brigadier Rousselle mène-t-il une enquête dans les bureaux de tabac du canton d’Allanche pour trouver des cartes postales où figurent de l’armement. Dans son rapport, il signale la vente d’une série de 38 cartes postales mettant en scène canons de 75 et autres armements. 


5 février 1915