9 - Lettres d’un cultivateur au maire de la commune de Dienne
Dans la première lettre, Pougnet, propriétaire, demande au maire de Dienne, Pierre Felgères, de pouvoir utiliser des prisonniers de guerre comme main-d’œuvre agricole. Le préfet Maurice Hélitas réclame cette main-d’œuvre pour aider non seulement aux travaux agricoles mais aussi dans les mines de Champagnac ou à la réfection des routes. En 1916 ce sont 745 prisonniers qui sont internés dans le département.

Dans la seconde lettre, Pougnet se félicite de ces « ouvriers agricoles ». Parmi eux, les Danois ont un statut particulier. En effet une partie du territoire danois a été annexée par la Prusse en 1864, et sa population masculine a été contrainte de servir dans l’armée allemande en 1914. Des liens très forts se nouèrent entre ces Danois et les familles qui les employèrent au point que s’organisent des voyages du Danemark vers le Cantal dans les années Trente.


23 octobre 1917-2 juin 1918