8 - Le porte-monnaie sauveur
Un Auvergnat sauvé par son porte monnaie voilà un juste retour des choses pour qui est d’avis qu’« un sou est un sou » !! La balle l’a perforé et ce sont les pièces en nickel, en cupro-nickel, en maillechort, en zinc ou en fer, qui ont stoppé le projectile. La pièce trouée l’est d’origine : ce sont les sous de 5, 10, 20 et 25 centimes qui apparaissent en 1914.          


1914-1918