1 - La mobilisation générale
Cette affiche fut apposée sur les murs des mairies (ici à Dienne) et des bureaux de poste. La mobilisation est fixée au 2 août 1914. Tous les hommes doivent rejoindre les centres de mobilisation. Pour le Cantal, il s’agit d’Aurillac où sont cantonnés le 139e Régiment d’infanterie, le 339e (ce sont les réservistes) et le 100e territorial.

Le 139e et 339e prennent le train à Aurillac le 7 août 1914 au soir. Le premier débarque le 9 près d’Epinal et, après trois heures de marche pénible, heurte l’ennemi vers Sainte-Pôle, Saint-Maurice, Badonvillers ; le second doit atteindre Gap le 11 août.

Le 100e territorial est arrivé le 8 août à Nice où il doit être engagé contre l’Italie (qui n’entre pas en guerre en 1914).

L’affiche avait été imprimée en 1904 ! La France était d’ores et déjà prête à prendre sa revanche sur la défaite de 1870.
 

2 août 1914