8 - Projet d'aménagement du Lioran en 1962
La station est alors embryonnaire, ne comptant que le téléski de Masseboeuf. Le groupement d'urbanisme du Lioran réfléchit, en fonction des deux projets de téléphérique, aux possibilités d'aménagement ; ce projet est dû à Silvy, architecte D.P.L.G. Si les ensembles résidentiels de Font-de-Cère et de Font-d'Allagnon se sont bien réalisés, en revanche Prat-de-Bouc n'a finalement pas connu de construction nouvelle, tandis que la prairie des Sagnes a quant à elle été largement construite. Un téléphérique montant de Font-de-Cère jusqu'au Plomb avait été envisagé. La départementale qui monte actuellement au col a suivi approximativement l'ancienne route impériale. Des terrains de camping et de caravaning étaient prévus sur la prairie des Sagnes.
C'était le temps où Veyrière, les Gardes et Rembertel n'étaient que des noms de burons, ni bleus ni rouges…